Oteragame et l’administratif